mercredi 13 juillet 2011

BRIDOIRE : C'EST FAIT !!!

Le repreneur du château de Bridoire enfin choisi: il s'agit de monsieur et madame Guyot, propriétaire du château de la Ferté Saint Aubin dans le Loiret
Deux projets restaient en présence. Celui d'une famille, propriétaire du château de la Ferté Saint Aubin dans le Loiret et celui d'un promoteur immobilier du Nord de la France.
Les premiers avaient l'intention de restaurer le château en conservant son environnement intact puis de l'ouvrir à la visite avec des animations comme ils savent le faire (60 000 visiteurs / an dans le Loiret). Pour le promoteur, l'enjeu était différent: le château était l'image emblématique d'un vaste projet touristique sur plus de 150 hectares autour du château avec village d'artisans, des boutiques de produits du Périgord, des animaux, des hôtels, restaurant, piscine...

L'administration a choisi la voie de la sagesse, nous nous en réjouissons

Nous avons toujours maintenu le contact avec les porteurs de projet qui s'adressaient à nous. Cette même attitude ouverte vis-à-vis de l'administration a mis en évidence une volonté commune de préservation du château et de son écrin de verdure. Certains projets mal définis comportaient un risque non négligeable sur ce sujet environnemental.

Désormais le château va retrouver un vrai propriétaire qui compte entreprendre rapidement des travaux de restauration afin de pouvoir l'ouvrir à la visite dès 2012. Nous avons rencontré monsieur et madame Guyot, nos échanges ont été très cordiaux et ont montré une grande convergence d'idées sur l'amour du patrimoine. Ce sont des professionnels de l'animation touristique, ils ont déjà une grande expérience avec leur château de La Ferté Saint Aubin ( http://www.chateau-ferte-st-aubin.com/ ). Nous redoutions de voir des constructions dans le périmètre de protection du château, ce ne sera pas le cas. Bridoire devrait doucement reprendre des activités et s'inscrire désormais dans le paysage touristique du Bergeracois. Nous nous en félicitons.

Pour notre part, notre mission de sauvegarde du château est terminée. Nous l'avons fait classer, puis exproprier et nous avons obtenu du Ministre de la Culture qu'il ne soit pas vendu au plus offrant mais qu'il soit tenu compte du projet du repreneur afin qu'il reste ouvert au public. Mission totalement remplie, difficile de faire plus.

L'association devrait pouvoir désormais changer d'objectif et de dénomination. Néanmoins nous réfléchissons avec l'héritier de l'ancien propriétaire décédé, pour voir comment résoudre le problème du parc et de l'entrée appartenant toujours à l'ancien propriétaire. Ce dossier n'est donc pas encore définitivement fermé. Mais un grand pas a été fait avec le choix de ce repreneur.

Rendez-vous à Bridoire pour les Journées du Patrimoine les 17 et 18 septembre 2011 !!!

17 commentaires:

  1. Belle occasion de perdue pour le développement économique du bergeracois !

    RépondreSupprimer
  2. « Que le meilleur projet gagne et que, surtout, Bridoire gagne ! ».
    C’est par ces paroles de Mr et Mme Guyot que se terminait l’article du « Démocrate » du 14 juillet.
    Pouvait-on imaginer paroles plus sages et plus ouvertes , de la part de personnes qui, après tout, avaient bel et bien 50% de chances de perdre ?
    En cette époque de toc, d’esbroufe, où seul le sensationnel se vend, voici qu’a débarqué un couple du Loiret (c’est au nord de la Gardonnette, et même de la Dordogne !), qui a dit simplement :
    « Que ce château est beau ! »
    Sans doute ont-ils dû être plus précis devant la Commission, qui a su faire dire aux candidats tout ce qui devait être dit, et qui finalement a fait son choix.
    Les croquants de l’Association de Sauvegarde du Château de Bridoire ne diront plus que l’Administration les ignore.
    L'Administration ne dira plus que ces cow-boys l’agacent par leurs bravades.
    Bridoire a gagné : Au boulot !!!

    RépondreSupprimer
  3. Jeanine et Pierre MASSONdimanche, 17 juillet, 2011

    BRAVO à l'association et à son président qui a su résister et maintenir le cap malgré toutes les invectives subies!! ce magnifique château va retrouver sa "superbe" dans son cadre de verdure sans être envahi de constructions d'un tout autre style et sera le but de promenade de beaucoup de citadins , heureux de prendre l'air dans ce havre de paix .nous souhaitons bienvenue aux nouveaux propriétaires M et MME GUYOT et leurs enfants et surtout bon courage!!

    RépondreSupprimer
  4. bravo a l'association
    ce weekend j'organisé une rando vtt et pedstre,autour du chateau de bridoire les gens venus des quatre coins du departements 200 personnes,etaient en admiration devant ce monument qu'il ne connaissaient pas.
    bienvenue aux nouveaux proprietaires Met Mme GUYOT

    RépondreSupprimer
  5. Quel heureux dénouement ! Cet emblème du patrimoine local méritait mieux qu'un projet purement lucratif, il va enfin profiter au plus grand nombre!
    Souhaitons beaucoup de courage aux nouveaux propriétaires qui ont déjà fait leurs preuves à la Ferté St Aubin..

    RépondreSupprimer
  6. nous sommes très heureux du dénouement

    nous avons eu l'occasion de visiter le château durant les journées du patrimoine en 2010 et nous sommes tombés sous le charme

    si nous avions eu les moyens financiers nécessaires nous l'aurions acheté de suite
    Bon courage aux nouveaux propriétaires

    nous espérons pouvoir revenir le revisiter en 2012

    jean-Paul et Marie-France de Belgique

    RépondreSupprimer
  7. nous somme heureux de pouvoir le visiter en 2012 car on visite beaucoup de chateaux car on aime l histoire de France et dans votre département il y a vraiment de beaux châteaux mais celui la sa fait 5 ans qu ont attent de le visite ces ma sœur qui habite la Dordogne qui me la montre en passent devant et je suis impatiente de le voir ouvert a la visite merci pour tout ce qui ces battu pour le conserver une admiratrice de la gironde j adore la Dordogne

    RépondreSupprimer
  8. fabrice doit faire le tour pour faire disparetre les les bouteilles et les papier les traces de peinture

    RépondreSupprimer
  9. bonjour
    deja ce serais bien de signer vos comentaire
    ensuite si je devais enlever tous ce qui ce trouve sur les chemins je ne pense pas que ce soit les reste de la randonnée
    et par contre quand il faut prendre la tronconeuse pour nettoyer la persone ne dit rien
    ni ne le fait a part fabrice
    merci
    a bientot

    RépondreSupprimer
  10. tu est beau tu est gentil le prive il faut le respecte cher monsieur

    RépondreSupprimer
  11. Quelle bonne nouvelle ! Un chapeau à l'Association et notamment son président qui n'ont jamais baissé les bras. Une telle pugnacité me laisse béat d'admiration. Bravo !

    RépondreSupprimer
  12. Bridoire est un lieu magique: tout le monde doit s'y sentir bien.
    Un "Blog" internet comme celui-ci est un lieu convivial, où chacun peut dire sa joie d'être parvenu au but...ou son dépit de n'avoir pas été entendu.
    Certes, chacun s'exprime comme il veut: combien d'illustres anonymes ont-ils contribué aux tags et graffiti qui ont orné Bridoire pendant de trop nombreuses années?
    Alors, si vous pensez que le ramassage des papiers gras est un sujet d'intérêt, ma foi dites-le... mais surtout dites à ceux qui viennent avec des papiers gras de les remettre dans leur sac,tout simplement!
    Veillons sur Bridoire !

    RépondreSupprimer
  13. les graffitis ont permis d ecrire l histoire des chateaux des grotes depuis la nuit des temps pas les papiers ni les tags

    RépondreSupprimer
  14. Voilà une magnifique nouvelle !
    Ce château est splendide de l'extérieur, et j'espère bien profiter des journées du patrimoine pour découvrir l'intérieur ; même si je me doute que la liste des travaux de restauration doit être longue
    Longue vie à Bridoire et félicitations aux nouveaux propriétaires
    Sandrine

    RépondreSupprimer
  15. Le second projet non retenu pour l'instant était certainement plus porteur sur le plan économique pour le bergeracois !
    Dommage !
    A suivre cependant; tout n'est peut-être pas terminé !

    RépondreSupprimer
  16. anonyme du 19 09 1911 c est trope de cheval c etait un tocard revoir sa copie

    RépondreSupprimer
  17. Très heureuse de savoir Bridoire en de bonne mains, allant vers un projet qui respectant l'esprit du lieu, peut apporter beaucoup à l'économie locale! Bonne chance à ce château que j'ai connu enfant du temps de sa splendeur et que j'aimerais faire connaître encore à beaucoup de gens! Et bravo à l'association pour son action intelligente. Quelle force ! quelle résistance!
    Au boulot! on sera nombreux à vos côtés!

    RépondreSupprimer